LE PARLOIR FAMILLE

 

les personnes détenues, qu'elles soient en détention provisoire (en attente de leur procès) ou définitivement condamnées, ont droit aux parloirs famille, afin de maintenir les liens avec leurs proches.

 

La situation des prévenus (en détention provisoire) et des condamnés est différente pour l'obtention d'un permis de visite.

 

Pour aller voir un prévenu, une enquête étant toujours en cours, c'est l'autorité compétente qui pourra délivrer un permis de visite, à savoir le juge d'instruction qui instruit l'affaire, ou le Procureur de la République après la cloture de l'instruction.

 

Concernant un condamné, la demande est à adresser au chef de l'établissement pénitentiaire.

 

Les documents à transmettre sont :

- une copie de la carte d'identité, du passeport, carte de résident

- 2 photos d'identité récentes

- un document attestant des liens avec le détenu : livret de familial etc...

- une enveloppe timbrée à votre adresse pour le retour du permis

- un courrier expliquant les raisons de votre demande.

 

Il convient toutefois de noter trois points :

 - lorsqu'un prévenu est jugé et que sa condamnation devient définitive, il devient condamné. Il convient alors de demander un nouveau permis

 - un détenu qui se comporte mal peut être privé de parloir pendant un temps en conseil de discipline. De même, des visiteurs introduisant des objets interdits ou causant des troubles peuvent voir leur permis suspendu.

 - pour les prévenus, une enquête est encore en cours. Il est donc important pour le magistrat en charge de l'affaire de s'assurer que le visiteur qui sollicite un permis n'ait pas de lien avec l'infraction et qu'il n'existe pas de risque que la rencontre entre le visiteur et le prévenu puisse permettre de gêner l'enquête.

 

 

Dès lors que vous obtenez un permis de visite, il convient de réserver un parloir famille en appelant le service en charg auprès de l'établissement pénitentiaire.